Ce n’est pas tous les jours que marionnettes et opéras s’emmêlent et pourtant, Vincent Dumestre, directeur du poème harmonique l’a réalisé !

C’est le Samedi 1er Décembre qu’a eu lieu au théâtre de Cornouaille, Caligula, un opéra baroque venant tout droit d’Italie, devant un public principalement constitué d’adultes.

Cet opéra, Vincent Dumestre en a découvert par hasard la partition, à la bibliothèque Marciana de Venise. C’est grâce à ce concours de circonstances qu’on a pu redécouvrir cet opéra baroque du XVIIè siècle qui avait sombré dans l’oubli.

Pour interpréter cette partition, Vincent Dumestre a fait appel à des marionnettes et non pas à des hommes. Ces dernières ont été fabriquées par Mimmo Cuticcio, un talent qu’il a acquis grâce à son père qui était marionnettiste ambulant. Leur entrée dans le patrimoine de l’UNESCO nous montre leur immortalité.

Cette œuvre nous a fait vivre un moment magique à travers des marionnettistes incroyables vêtus d’habits sombres, dissimulés derrière un décor simple, de fabuleux musiciens situés devant la scène et des chanteurs à la voix unique placés côtés cour et jardin. La bougie constituait le seul éclairage de la scène mais suffisait amplement pour les marionnettes de 80cm.

Ces personnages et ce décor nous racontent l’histoire d’un empereur qui passe par la folie, l’amour et la guerre, bref, une histoire captivante du début jusqu’à la fin !

CALIGULA
CALIGULA
Les 11 pupis(marionnettes) manipulées par leurs marionnettistes.

Gabriel Blaise, Youenn Guelat, Romain Salaün et Ahmet Karalar, élèves de 4e 2 Janvier 2013

Pour en savoir plus sur le projet