Ce soir, le ciel devrait être bien dégagé. La Lune sera visible en début de soirée. Joli croissant pour cette jeune Lune de 3 jours. Vénus étincellera de sa splendeur lumineuse le ciel d’ouest. La star du soir sera Jupiter.

CROA - Objectif Jupiter
CROA - Objectif Jupiter

Horaire plus qu’inhabituel pour ce rendez-vous astronomique : 21 H-21H30. En effet, les jours s’allongent et les observations nocturnes deviennent plus tardives.
Les premiers élèves arrivés participent à la mise en place du télescope.

Présentation du laser de collimation qui permet , grâce à la propriété que possède la lumière de se propager rectilignement, d’aligner les deux miroirs du télescope. Cette manipulation s’avère indispensable à réaliser pour obtenir des images correctes des objets observés.
Deuxième intervention : réglage du chercheur qui nous permet de trouver plus facilement les objets. Le télescope est prêt, il n’y a plus qu’ à attendre que la nuit tombe.

Direction la salle informatique. Léger changement de programme : les parents de Solène nous ont préparé deux gâteaux ! Moment convivial pour tous les gourmands auquel participe notre invitée surprise : Mme Louboutin.

CROA - Objets terrestres
CROA - Objets terrestres
Les gourmands
Les gourmands

La nuit est tombée ! Il est déjà tard. Objectif : la Lune. Cible très facile à trouver avec le chercheur.
Certains élèves s’y exercent sans difficulté.

Première observation avec un oculaire de 25 mm qui permet de grossir 48x. _ On observe à tour de rôle et certains tentent comme lors de la dernière soirée de prendre des photos.

Deuxième observation : je viens d’investir dans un nouvel oculaire de 17,5 mm (grossisement : 66X) mais surtout doté d’un champ supérieur. Pour faire simple, on grossit davantage et la Lune reste complètement dans le champ de cet oculaire. Merveilleux !
Chacun à leur tour, nos 14 élèves contemplent les cratères et les « mers » de la Lune.

Troisième observation : direction Jupiter qui brille au-dessus du bâtiment A. Un petit rappel sur la première observation de la planète la plus grosse du système solaire qui eut lieu en 1610 par Galilée
Cette observation historique fut décisive car Galilée put constater la présence autour de Jupiter de 4 de ses satellites ( Io, Europe, Ganymède et Callisto). Surtout, il observa que ceux-ci tournaient autour de Jupiter. A l’époque, on pensait que la Terre était le centre du monde et que tout gravitait autour d’elle ! Cette observation lui valut un procès par l’inquisition qui réfutait ses affirmations…..
Effectivement(« et pourtant, elle tourne… »), on voit parfaitement 4 points alignés qui sont les principaux satellites de Jupiter (on en dénombre en fait 69 mais inobservables avec un télescope amateur). On peut même observer 2 bandes sombres sur Jupiter qui sont en fait des bandes nuageuses.

Jupiter
Jupiter

Il est déjà très tard, le groupe commence à se séparer. Après quelques essais infructueux, on détecte un merveilleux couple de galaxies ( 2 petites tâches laiteuses M65 et M66 à 35 millions d’années-lumières !) dans le même champ de l’oculaire situé dans la constellation du Lion. Pour terminer la soirée, on cherche l’amas globulaire M 13 situé dans la constellation d’Hercule.

Amas globulaire M13 -  voir en grand cette image
Amas globulaire M13

Les quelques élèves encore présents ainsi que leurs parents et Mme Louboutin, chanceux et très patients, peuvent admirer une concentration d’environ 500 000 étoiles confinées dans un espace de 150 al. La soirée s’achève sur cette superbe observation.

M.Abautret