Vendredi 7 avril 2017 : le ciel est bien dégagé. Mais la Lune est en phase « gibbeuse croissante » … La pleine Lune est pour mardi donc elle inonde de sa lumière notre ciel du collège et nous empêche de voir des objets beaucoup moins lumineux ( nébuleuses, galaxies…).

Vue de la Lune : cratère Tycho
Vue de la Lune : cratère Tycho

Nous allons donc l’observer même si le meilleur moment pour le faire est lorsqu’elle est en quartier. Elle sera éblouissante mais il n’y a aucun danger.

Objectif Lune : c’est vraiment l’objet le plus facile à trouver !!!!
Comme il est lumineux, on peut même le photographier avec les smartphones. Ainsi, à tour de rôle, chacun des élèves, ayant eu l’autorisation exceptionnelle de s’en servir au collège, s’est exercé à immortaliser l’objet,comme le témoignent les photos prises par Maelle. Le spectacle est assez fascinant de découvrir avec autant de précisions les cratères de la lune et les mers ( qui sont en fait les coulées de laves témoignant de l’intense activité volcanique datant de plus de 4 milliards d’années quand la Lune s’est formée).

A 21h50, était programmé pour cette soirée un passage de la STATION SPATIALE INTERNATIONALE. ( ISS) Le groupe avait précédemment fait un repérage à l’aide du site heavens-above du passage du satellite. A l’heure précise indiquée par le site et dans la direction donnée, c’est avec beaucoup d’émotion que l’on vit apparaître cet objet brillant filer au-dessus de nos têtes à la vitesse de 28000 km/h ! On en profitait pour se remémorer l’après midi de ce mois de Mars que nous avions passée « en compagnie de Thomas Pesquet » pour une conférence en direct avec l’ISS.

Le groupe observant Jupiter
Le groupe observant Jupiter

En fin de soirée vers 22 h15, dans les lueurs artificielles des lumières de la ville, apparaissaient un point très lumineux. : JUPITER. Facile à pointer avec le télescope, nous restâmes de longues minutes à observer notre plus grosse planète du système solaire et 4 de ses satellites visibles dans l’oculaire. Une pensée à Galilée qui fut le premier à observer la planète avec sa célèbre lunette en 1610.

Observation de la Lune
Observation de la Lune

Un bon moment de convivialité, voyage dans l’histoire et le temps à très peu de distance : Jupiter environ 600 millions de km, Lune 380 000 km et l’ISS 400 km comparée aux distances d’autres objets observés au cours de soirées précédentes tels Andromède située à 2,5 millions d’années lumière (1 année-lumière= 10 000 milliards de km !!!)