Théâtre de Cornouaille - Lundi 25 septembre 2017-
Embarquement immédiat pour « 20000 lieues sous les mers ».

A bord du Nautilus
A bord du Nautilus

Sur scène, les acteurs de la Comédie Française évoluent dans un décor d’un réalisme saisissant.

Vrombissements de moteurs, grincements de portes métalliques, jets de vapeur, jeux d’orgue, les élèves émerveillés découvrent le monde obscur du Capitaine Némo, interprété par Christian Hecq de la Comédie française.

Poissons, araignée de mer, méduses lumineuses, poulpe géant : toutes ces créatures-marionnettes créées par la plasticienne Valérie Lesort prennent vie grâce au « théâtre noir » devant les yeux éblouis des spectateurs.

Les méduses
Les méduses

Les élèves sont sortis complètement émerveillés par cette adaptation du roman de Jules Verne, subjugués par le jeu des comédiens et par la technique de manipulation des marionnettes.

Le moment préféré :

  • pour Elisa comme pour Laurèze c’est « quand le calamar rentre ses tentacules dans le sous-marin. »
  • Celui d’Orlynna est « quand les méduses ont dansé ».

Pour tous, le moment le moins apprécié est quand le personnage Flippos, le serviteur du Capitaine Némo « est mort noyé ».

Yasser a même vu « une méduse dabber quand le professeur Aronnax rêve ». Ah, vraiment ce Jules Verne, toujours en avance sur son temps !!!

Gros plan sur une méduse
Gros plan sur une méduse

Lien vidéo sur le site du Théatre de Cornouaille